dimanche 12 février 2012

Mini-chronique pour livre en retard : t. 1 et 2 des Rois Maudits

Voici une petite série de mini-chroniques, pour trois livres/séries qui trainent dans ma liste "chroniques à venir" depuis trop longtemps.
Ça fait maintenant plus d'un mois (parfois bien plus) que j'ai lu ces livres, et je ne m'en souviens plus assez pour en faire une chronique complète. En plus, cette longue liste de livres à chroniquer m'enlève un peu l'envie de bloguer. Pourtant, j'ai envie de vous en parler, parce  que je les ai vraiment aimés...


Alors, deux trois mini chroniques et hop, liste réduite, et on repart sur de bonnes bases ;)

Je ne vais pas argumenter, pas dire ce que j'aime et ce que j'aime moins, juste donner mon avis totalement subjectif. 


Les Rois Maudits - Le Roi de Fer et La Reine Étranglée, de Maurice Druon




J'ai appris l'existence de cette série historique sur le blog de George R.R. Martin. Celui-ci disait avoir été très influencé par cette série pour écrire le Trône de Fer. Comme si ça ne suffisait pas, ma mère m'a dit qu'elle avait aimé. Alors si Martin et ma mère sont d'accord...

Je n'ai pas été déçue!

Les romans racontent (de façon romancée, mais parait-il assez fidèle) l'histoire du roi Philippe le Bel et de ses descendants, appelés les rois maudits, et des premiers Valois.
Tout débute donc sous le règne de Philippe le Bel, souverain éclairé et réformateur. Il va commettre l'erreur de s'attaquer aux Templiers... Sur le bucher, le grand maitre de l'ordre le maudit, lui et tous ses descendants.
Malédiction divine ou coïncidence, Philippe meurt dans l'année, et la France sombre...

J'ai beaucoup aimé ces deux livres, les personnages sont impressionnants (à défaut d'être attachants... car peu d'entre eux ont un caractère aimable) et j'ai adoré les descriptions du vieux Paris, la géopolitique de l'époque, complexe et tellement différente (dur dur de reconnaitre notre pays!)

J'ai aussi aimé le style en général. Au niveau personnel, ça m'a fait plaisir de lire en français... Je lis beaucoup de fantasy, beaucoup en anglais, alors un bon livre historique avec une belle écriture française, ça m'a fait du bien!

Un petit bémol? Ces livres sont minuscules! J'ai l'habitude des pavés, et je n'avais pas assez de texte à me mettre sous la dent. Si il fallait comparer au Trône de Fer, Druon arrive à caser autant de choses en un tome que Martin, sauf que ses livres sont 4 fois moins épais! C'est à la fois une qualité et un défaut...



2 commentaires:

  1. J'ai découvert l'existence de ces livres cette année en cours et ils me tentent beaucoup!

    RépondreSupprimer